Le certificat criminel pour ceux qui ont besoin de la citoyenneté : comment l’obtenir

Parmi les documents à joindre à la demande de citoyenneté figure le certificat criminel. Doit-il être demandé en Italie ou dans le pays d’origine ? Nous allons le découvrir dans cet article.

Quand ai-je besoin du certificat criminel ?

Le certificat criminel atteste des dernières mesures pénales de condamnation.

Ne pas confondre le certificat criminel avec le certificat des charges en attente qui permet de connaître la procédure pénale en cours, ou même avec le certificat du registre des sanctions administratives des employés d’un crime, qui ne fait plutôt référence qu’aux personnes morales et certifie s’il y a ou non sanctions administratives imposées.

Qui peut demander le certificat criminel ?

Le certificat de casier judiciaire peut être demandé par la personne concernée, mais également par l’employeur privé avant d’embaucher pour vérifier que le nouvel employé potentiel possède le « casier judiciaire propre ».

Dans ce cas, les entrées suivantes seront contenues dans le certificat :

  • condamnations pour crimes prévus aux articles 600 bis, 600 ter, 600 quater, 600 quater.1, 600 quinquies et 609 undecies du Code pénal ;
  • sanctions interdictives pour l’exercice d’activités impliquant des contacts directs et réguliers avec des mineurs, c’est-à-dire l’interdiction perpétuelle de toute cession dans les écoles de tous les niveaux et de tous les niveaux, ainsi que dans tout bureau ou service dans des institutions publiques ou privées ou des structures fréquentées principalement par des mineurs et la mesure de sécurité de l’interdiction d’effectuer un travail qui prévoit un contact habituel avec des mineurs.

Le

certificat criminel délivré à la partie intéressée ne montre pas toutes les entrées en matière pénale existant dans le casier judiciaire, mais il existe des exceptions prévues par l’article 25 du texte consolidé n° 313/2002. Par exemple, les condamnations ne sont pas les suivantes :

  • avec le bénéfice de la « non-mention », à condition que cette prestation n’ait pas été révoquée ;
  • émise par le juge de la paix ;
  • prononcée par un autre juge pour crimes relevant de la compétence du juge de la paix ;
  • pour contravention passible de la seule amende ;
  • pour infractions éteintes.

Le certificat de casier judiciaire et le certificat d’inscription liés à une procédure pénale doivent également être joints à la demande de permis de séjour de l’UE pour les résidents à long terme.

Examen de la discipline du casier judiciaire

Dans le Supplément ordinaire au Journal officiel n° 250 du 26 octobre 2018, décret législatif n° 122 contenant le 2 octobre 2018, fixant partie de la discipline du casier judiciaire, en application de la délégation visée à l’article 1, paragraphes 18 et 19, de la loi 23 juin 2017, n. 103 », en vigueur à partir du 10 novembre 2018.

Conformément à l’article 7 du décret-loi, ses dispositions entreront en vigueur à partir du 26 octobre 2019. Parmi ceux-ci, par exemple, l’abrogation des règles relatives au certificat du casier judiciaire demandé par la partie intéressée (art. 23 du Texte consolidé n° 313/2002) et le certificat criminel des casiers judiciaires demandés par la partie intéressée (art. 25 du Texte unique no. 313/2002). Dans la liste des fichiers à utiliser par la partie intéressée, l’enregistrement concernant le sujet des tests sera plus visible.

Le certificat criminel de citoyenneté

Au lieu de cela, le certificat criminel pour obtenir la citoyenneté francenne est différent.

La citoyenneté, réglementée par la loi n° 91 du 5 février 1992 et modifiée par la loi n° 94 du 15 juillet 2009 et ses règlements ultérieurs, peut être accordée pour :

  • mariage (art. 5 de la loi n° 91/1992)
  • résidence (art. 9 de la loi n° 91/1992)
  • naissance sur le territoire francen (art. 4 de la loi n° 91/1992).

Dans tous les cas, vous devez avoir des exigences spécifiques qui varient en fonction des raisons pour lesquelles la citoyenneté est demandée.

Pour l’octroi de la citoyenneté francenne aux citoyens étrangers mariés avec des Italiens et des citoyens étrangers résidant en Italie, il est nécessaire de joindre à la demande une série de documents, y compris le certificat criminel.

Ce dernier doit être délivré par l’autorité compétente du pays d’origine et par tout pays tiers de résidence. Les certificats pénaux d’autres pays doivent être légalisés par la représentation diplomatique et consulaire francenne du pays de délivrance ou signaler l’apostille apposée par l’autorité étrangère compétente dans les pays adhérents à la Convention de La Haye du 5 octobre 1961. Ils sont valables six mois à compter de la date de légalisation.

Lire aussi>> Actes pour l’étranger : légalisation ou apostille ?

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page