Le gouvernement pakistanais en pourparlers avec le TTP pour un processus de réconciliation : Imran Khan


5)

ISLAMABAD: le gouvernement pakistanais est en pourparlers avec certains groupes des Tehreek-i-Taliban interdits Pakistan (TTP) dans le but de faire déposer les armes par le groupe et de leur faire accepter d’adhérer à la Constitution du pays, a déclaré le Premier ministre pakistanais Imran Khan.

“Il y a différents groupes qui forment le TTP et certains d’entre eux veulent parler à notre gouvernement pour la paix. Donc, nous sont en pourparlers avec eux. C’est un processus de réconciliation », a déclaré Khan lors d’une interview avec le TRT World.

Kahn a dit qu’il s’attend à ce qu’un accord sorte des pourparlers mais encore une fois rien n’est certain. Selon le Premier ministre pakistanais, il considère le dialogue comme la seule solution et est prêt à «pardonner» le TTP si un accord est trouvé.

Le mois dernier, le président pakistanais Arif Alvi avait déclaré qu’ils pourraient amnistier certains membres du TTP s’ils n’étaient pas impliqués dans le groupe armé et ne vous livrez pas à des activités criminelles.

Le Pakistan, qui a célébré la prise de contrôle de l’Afghanistan par les talibans, se rend maintenant compte que la victoire du groupe incite les terroristes à l’insurrection dans sa propre région. Auparavant, le Premier ministre pakistanais avait salué la victoire des talibans et déclaré qu’ils avaient brisé les “chaînes de l’esclavage”.

Les experts ont averti le Pakistan de faire preuve de prudence dans le sillage des récents développements en Afghanistan après la prise de contrôle des talibans et ont demandé à Islamabad d’éviter de simplifier à l’excès la question afghane.

Les attaques fréquentes des talibans pakistanais ont soulevé des inquiétudes quant à la sécurité et à la sûreté des projets chinois dans le pays. Les analystes ont averti que le TTP pourrait poursuivre ses attaques au Pakistan et causer des dommages aux projets et au personnel chinois dans le pays, a rapporté le Global Times.

Le TTP avait exprimé sa joie face à la victoire des talibans en Afghanistan.

Récemment, le chef du TTP, le mufti Wali Noor Mehsud, dans une interview exclusive avec le média japonais Mainichi Shimbun, s’est félicité du retour des talibans au pouvoir en Afghanistan et a déclaré que “nous espérons une relation solide entre nous deux”.

Les experts pensent que les récents développements en Afghanistan ont encouragé les membres du TTP et ils veulent réaliser la règle des Pachtounes au Pakistan.

FacebookTwitterLinkedinEmail

Bouton retour en haut de la page