Le salaire du PDG de BlackRock, Larry Fink, est passé à 36 millions de dollars en 2021

Le salaire du directeur général de BlackRock, Larry Fink, a augmenté de 21% à 36 millions de dollars l’année dernière, après que le groupe de gestion d’actifs a annoncé des bénéfices records alors qu’une marée d’argent affluait dans ses fonds.

Le prix de rémunération exceptionnel de 2021 pour le fondateur de BlackRock, âgé de 69 ans, comprend des incitations en espèces et en actions, ainsi qu’un salaire de base de 1,5 million de dollars.

Le plus grand gestionnaire de fonds au monde a enregistré des entrées nettes de 540 milliards de dollars l’année dernière et a dépassé les 10 milliards de dollars d’actifs sous gestion pour la première fois en décembre.

Les entrées record de l’année dernière étaient en partie le résultat de la popularité des fonds gérés activement de BlackRock, qui emploient des gestionnaires de fonds pour essayer de battre le marché au lieu de répliquer mécaniquement la performance d’un indice.

BlackRock a également été le pionnier des produits d’investissement à thème éthique, offrant aux investisseurs un moyen de mettre de l’argent derrière le mantra de Fink selon lequel les entreprises devraient apporter de larges contributions sociales tout en recherchant le profit.

La lettre annuelle de Fink aux directeurs généraux est devenue un incontournable du calendrier de l’entreprise. « Le capitalisme des parties prenantes n’est pas une question de politique », a-t-il écrit cette année. « Ce n’est pas ‘réveillé’. C’est le capitalisme, poussé par des relations mutuellement bénéfiques. ”

Ce plaidoyer public en est venu à différencier BlackRock de nombreux autres grands gestionnaires de placements. L’année dernière, le groupe a soutenu la campagne d’un investisseur activiste pour promouvoir un programme environnemental chez ExxonMobil, la plus grande compagnie pétrolière américaine.

Pourtant, les analystes affirment qu’un contexte de marché favorable a alimenté la performance financière de BlackRock et d’autres gestionnaires d’actifs autant que les initiatives spécifiques à l’entreprise. Tous ont bénéficié d’une reprise des marchés financiers déclenchée par des programmes de relance destinés à atténuer les effets économiques de la pandémie.

Ce rallye pourrait maintenant s’essouffler, alors que les autorités monétaires se tournent vers le contrôle de l’inflation, ce qui, selon certains économistes, ne peut être atteint qu’avec des hausses de taux d’intérêt qui vont sertir l’économie et affaiblir la performance de nombreux actifs financiers.

Après deux années consécutives de croissance en pourcentage à deux chiffres, les actions de BlackRock ont ​​chuté de près d’un quart cette année, signe que les investisseurs boursiers ont commencé à percevoir la menace.

Trois mois seulement après que le groupe a enregistré son cap historique de 10 milliards de dollars, les actifs sous gestion de BlackRock sont repassés sous le high watermark.

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page