Les taux d’intérêt sur la croissance des prêts hypothécaires et des prêts aux entreprises ont baissé

hier 11 octobre dans le Bulletin statistique de la Banca d’Italia « Money and Banks ». Les souffrances bancaires se sont élevées à 200 milliards d’euros. Les taux d’intérêt hypothécaires sont en hausse (2,52 %) tandis que les prêts aux entreprises ont fortement chuté.

Taux d’intérêt hypothécaire

Sur

une base mensuelle, la Banque d’Italie publie sur son site Web le bulletin sur les indicateurs monétaires et financiers. Celui publié hier le 11 octobre a attiré l’attention des opérateurs financiers mais aussi des entreprises et des familles qui lisent des signes qui ne sont certainement pas encourageants. Les souffrances des banques, c’est-à-dire les dettes des banques envers les particuliers et les entreprises, souvent inexcibles, ont encore augmenté en août par rapport au mois précédent de 2 milliards d’euros. Nous revenons aux niveaux d’endettement de 2015. Mais deux indicateurs financiers touchent les entreprises et les ménages : les taux d’intérêt sur les prêts hypothécaires et les prêts bancaires aux entreprises.

Taux d’intérêt hypothécaire à 2,52%

Par rapport à juillet, la Banque d’Italie a enregistré une hausse des taux, passant de 2,44 % en juillet à 2,52 % en août 2016. Il s’agit de la première hausse depuis février 2016 après six mois consécutifs de calme. Par conséquent, pour les familles, le coût d’achat d’une maison sera plus élevé. En outre, les taux d’intérêt sur les prêts aux ménages ont également augmenté. En août, 8,27 % contre 8,03 % en juillet. De même, les taux de prêt aux entreprises sont passés de 2,41 % en juillet à 2,45 % en août.

La tendance à la hausse des taux d’intérêt reflète les indications de la BCE et ne doit pas être considérée en termes négatifs. Il est vrai qu’une augmentation des taux entraîne une hausse des dépenses, mais il est également vrai qu’il s’agit d’un seigle positif de la reprise économique. D’autre part, la Banque centrale européenne elle-même a prévu que l’état actuel des taux d’intérêt ne durera pas longtemps et qu’une révision devrait être attendue sous peu.

Prêts aux banques, aux familles et aux entreprises

Les banques continuent de prêter leur argent et, en fait, le nombre de prêts a augmenté de 0,7 % contre 0,4 % en juillet. Les prêts aux ménages ont également enregistré un chiffre positif et ont augmenté de 1,5 % contre 1,4 % en juillet. Au contraire, les prêts aux entreprises ont diminué au total, passant de 877 409 millions d’euros en juillet 2016 à 873 835 millions d’euros en août. Cette situation est également affectée par l’augmentation des souffrances bancaires par rapport au système économique. par les banques aux entreprises ont augmenté de juillet (156 870 millions d’euros) à août, avec un total de 158 514 millions d’euros.

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page