Lexi Thompson attend avec impatience le couple Bubba Watson

NAPLES, Floride — Après n’avoir pas pu jouer en raison de la même semaine qu’il y a un an à l’US Women’s Open, Lexi Thompson sera de retour au Tiburón Golf Club du Ritz-Carlton Golf Resort dans quelques semaines.

Thompson participera au QBE Shootout, l’épreuve de Greg Norman, pour la cinquième fois. Elle est jumelée à Bubba Watson, double championne des Masters.

Watson était une pom-pom girl officieuse à la Solheim Cup.

“À Solheim, c’était vraiment la première fois que je sortais vraiment avec Bubba”, a déclaré Thompson. «Je ne l’ai jamais vu jouer en personne, et ce sera tellement amusant.

“J’adore les événements par équipe, mais être jumelé à Bubba, j’ai vraiment hâte d’être juste avec lui. Il était super avec nous à Solheim. Ça avait l’air d’être un vrai gars. Pouvoir y rester toute la semaine et nous aider et juste être là pour soutenir Team USA signifiait le monde pour nous. »

Le thème de la nouvelle commissaire de la LPGA, Mollie Marcoux Samaan, lors de son point de presse national vendredi, était que le golf féminin a l’occasion de poursuivre sur la lancée qu’il a bâtie.

“Chaque fois que nous pouvons présenter nos athlètes, nous pensons que nous allons grandir à partir de cela”, a déclaré Marcoux Samaan. “Elle est extrêmement talentueuse, et je pense que le fait que les gens voient cela dans l’environnement qu’ils ont l’habitude de voir fait une grande différence.”

Norman, le fondateur et hôte du Shootout, a également défendu le fait d’avoir Thompson dans le tournoi et ce qu’elle y apporte. Annika Sorenstam a été la première femme à jouer dans le Shootout en 2006, jouant avec Fred Couples.

Thompson a joué avec Bryson DeChambeau en 2016, Tony Finau en 2017 et 2018 et Sean O’Hair en 2019. Son meilleur résultat était une quatrième égalité avec Finau.

Heureux avec la direction

Thompson a réussi quelques bons putts qui n’ont pas chuté dimanche, mais a tout de même réussi un 68 et a terminé huitième à 16 sous.

« J’ai joué du très bon golf, surtout vers la fin », a-t-elle déclaré. « J’ai fait beaucoup de travail acharné, en travaillant avec Martin Hall et en y consacrant des heures et des entraînements.

« Surtout sur le plan mental aussi. J’ai l’impression d’être dans un bien meilleur endroit, surtout à l’approche de la fin de l’année, juste mentalement. J’ai simplement passé un bon moment là-bas et j’ai eu de bonnes finitions cohérentes. Je vais juste prendre cela en 2022.

Chanceux n ° 13

Megan Khang et In Gee Chun ont toutes les deux fait des aigles lors de la ronde finale de dimanche, et aucune n’était en normale-5. Les deux étaient sur le 13e par-4.

“C’était génial”, a déclaré Khang, qui en est à son quatrième tournoi avec le nouveau caddie Jack Fulghum. «Je veux dire, j’étais un peu frustré par moi-même. J’ai réussi un très bon coup en 12, le trou précédent, et j’ai raté un putt plus court pour un birdie.

« Donc, Jack était juste là avec la balle de départ en disant:« Hé, le menton. Nous avons encore plein de trous. Et bien sûr, comme conduire sur le fairway et parfait petit fer 8 doux dans le vent. Je ne l’ai pas vu entrer, mais je savais que c’était sur une belle ligne et j’ai vu la réaction de la foule, donc c’était génial à voir.

Khang a commencé à plaisanter avec Fulghum.

“‘Oh, je ne peux pas faire un trois pieds mais je peux faire 130 verges'”, a-t-elle déclaré.

La saison de Korda continue

Nelly Korda n’aura pas à s’attarder trop longtemps sur son dernier tour dimanche. Elle jouera avec son ancien père star du tennis, Petr, dans le championnat PNC, du 17 au 19 décembre à Orlando.

C’est l’événement anciennement connu sous le nom de Défi Père/Fils, et qui a changé au fil des ans, avec maintenant 20 grands champions jouant avec un membre de la famille.

“Je joue l’événement PNC avec mon père en décembre, donc je ne vais pas avoir beaucoup de temps libre”, a-t-elle déclaré. «Je lui ai dit que je vais sacrifier mon intersaison pour lui alors il ferait mieux de s’entraîner. Il porte l’équipe.

voir 17 images

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page