Mesures écoénergétiques et sismiques. 110% Superbonus

Efficacité énergétique et mesures antisismiques : toutes les nouvelles contenues dans le Superbonus 110%.

Le Rilancio DL a introduit une déduction équivalant à 110 % des dépenses engagées pour certains types d’interventions d’efficacité énergétique et de mesures de protection contre les tremblements de terre sur les bâtiments entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2021.

Ces mesures s’appliquent exclusivement aux interventions effectuées par des immeubles à appartements, des personnes physiques en dehors de l’exercice d’activités commerciales, artistiques et professions (la déduction ne s’applique pas aux biens liés à l’entreprise ou qui contribuent à l’exercice des arts ou des professions), par instituts autonomes (IACP), issus de coopératives de logement, d’organismes tiers, ainsi que, pour des interventions spécifiques, par des associations et des clubs sportifs amateurs. Pour les IACP, la norme prévoit que le Superbonus s’applique également aux dépenses engagées entre le 1er janvier 2022 et le 30 juin 2022.

Pour les particuliers, les installations de réaménagement énergétique des bâtiments s’appliquent aux interventions effectuées sur un maximum de deux unités immobilières.

Les règles ne s’appliquent pas aux maisons seigneuriales, villas et châteaux ou palais de qualités artistiques ou historiques éminentes et la déduction est accordée à condition que la régularité des interventions soit assurée par des professionnels qualifiés, qui doivent également attester de l’adéquation des dépenses engagées avec le interventions facilitées.

En particulier, la déduction prévue pour la mise à niveau énergétique des bâtiments, également prévue pour l’installation de systèmes solaires photovoltaïques connectés au réseau électrique ainsi que l’infrastructure de recharge des véhicules électriques dans les bâtiments eux-mêmes, s’applique aux coûts documentés par le contribuable, y compris ceux de la performance professionnelle encourue pour la mise en œuvre de l’intervention, à diviser en cinq parts annuelles de montants égaux.

Les déductions pour l’efficacité énergétique et les mesures sismiques peuvent concerner :

  • isolation thermique des surfaces opaques verticales, horizontales et inclinées supérieures à 25 % du total et est calculée sur un montant total de dépenses ne dépassant pas :
  • 50 000 euros pour les immeubles unifamiliaux ou les unités immobilières situées dans des bâtiments multifamiliaux fonctionnellement indépendants et disposent d’un ou de plusieurs accès autonomes de l’extérieur ;
  • 40 000 euros multipliés par le nombre d’unités immobilières qui composent le bâtiment pour des bâtiments composés de deux à huit unités immobilières ;
  • 30 000 euros multipliés par le nombre d’unités immobilières qui composent le bâtiment pour le bâtiments composés /li >

Interventions d’efficacité énergétique et mesures antisismiques sur les parties communes des bâtiments pour le remplacement des systèmes de climatisation hivernal par des systèmes centralisés de chauffage, de refroidissement ou d’alimentation en eau chaude de pompe à chaleur, également combinés à l’installation de photovoltaïques ou de microgénération systèmes. La déduction est calculée sur un montant total de dépenses ne dépassant pas 20 000 euros multiplié par le nombre d’unités immobilières qui composent le bâtiment pour des bâtiments comprenant jusqu’à huit unités. L’immobilier ou 15 000 euros pour les immeubles constitués de plus de huit unités immobilières.

Interventions sur des bâtiments unifamiliaux ou des unités dans des bâtiments multifamiliaux pour le remplacement de systèmes de climatisation hivernal par des systèmes centralisés de chauffage, de refroidissement ou d’alimentation en eau chaude à la pompe à chaleur, également combinées à l’installation de photovoltaïques ou d’unités systèmes de microgénération. La déduction est calculée sur un montant total de dépenses ne dépassant pas 30 000 euros et, comme dans le cas précédent, elle est également comptabilisée pour les coûts d’élimination et de remise en état de l’ancienne usine

.

Pour les dépenses liées à des interventions sismiques spécifiques, y compris celles liées au rendement professionnel connexe, la déduction est portée à 110 % :

  • L’installation prévoit actuellement 50 % pour les travaux de sauvegarde de l’électricité statique, en particulier sur les parties structurelles, des bâtiments situés dans des zones sismiques à haut risque (1 et 2)
  • , la

  • facilitation des interventions de réduction des risques sismiques qui déterminent la transition vers une classe de risque inférieure (maintenant facilité à 70 % sur les maisons individuelles et à 75 % sur les condominiums) et deux classes (désormais facilitées respectivement 80 % et 85 %) dans les zones sismiques 1, 2 et 3.

Avec le récent décret portant application du ministère du Développement économique – en consultation avec le ministère de l’Économie et des Finances, le ministère de l’Environnement et de la Protection de la Terre et de la Mer et le ministère des Infrastructures et des Transports – certains éléments fondamentaux ont été spécifiés en détail pour permettre l’utilisation intégrale de la déduction.

En particulier, les obligations à exécuter sont envisagées, parmi lesquelles :

  • acquisition de l’assévération d’un technicien qualifié qui certifie le respect des exigences requises pour accéder à la déduction et la concordance entre les coûts et l’intervention effectuée
  • ,

  • acquisition du certificat de performance énergétique
  • ,

  • conserver les factures ou la taxe les reçus des dépenses encourues et la réception du virement bancaire avec lequel le paiement a été effectué
  • transmettent à Énée dans les 90 carte descriptive des interventions
  • effectue le paiement des dépenses par virement bancaire ou postal

Le décret indique également les méthodes de transfert des déductions inutilisées, en tout ou en partie, qui peuvent être transmises à l’acheteur du bien résidentiel sur lequel il a effectué des interventions ; en cas de décès de la personne en droit, la prestation est entièrement transmise à l’héritier. Les bénéficiaires peuvent opter pour le transfert du crédit d’impôt correspondant à la déduction, ainsi qu’une cotisation anticipée sous forme d’escompte des fournisseurs.

Enea est chargée de surveiller la réalisation des objectifs d’efficacité énergétique et l’efficacité de l’utilisation des ressources publiques utilisées et de la transmission au ministère du Développement économique, avant le 31 mars de chaque année, d’une relation technico-économique liée à l’année précédente.

N.B. Pour ces activités, Enea peut effectuer des contrôles, même dans un échantillon, afin d’évaluer les conditions d’utilisation des déductions fiscales.

L’Agence du revenu a fourni plus de détails sur le Superbonus à 110 % dans une circulaire et dans une mesure contenant des dispositions pour la mise en œuvre des mesures.

Source : Énée.

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page