Nouvelles du Budget Law 2017 pour les entreprises et les correspondances avec la TVA

La loi budgétaire a également été approuvée au Sénat et sera publiée sous peu au Journal officiel. Beaucoup de nouvelles pour les contribuables. De l’augmentation de la TVA à l’extension des déductions fiscales, en passant par la super dépréciation et le crédit d’impôt. Une série de nouvelles obligations fiscales auxquelles les entreprises et les détenteurs de TVA seront confrontés en 2017.

Loi sur les états financiers 2017

Le point le plus redouté de la réforme fiscale a été l’augmentation de la TVA à 25 % prévue pour 2017. Le gouvernement a réussi à éviter (pour l’instant) cette augmentation et à la reporter à 2018 en utilisant des clauses de sauvegarde. La loi budgétaire (paragraphes 631 et 632) prévoit que 2017 sera une année « sabbatique », puis introduira progressivement l’augmentation de la TVA en 2018. L’augmentation concernera à la fois le taux ordinaire et le taux réduit en 2018, alors qu’en 2019 seulement ce dernier. En 2017, l’échec de l’augmentation du taux de TVA sera compensé par des économies sur les dépenses publiques et par l’augmentation des recettes provenant de la lutte contre l’évasion fiscale.

Toutes les actualités de la loi budgétaire

Le Sénat a largement approuvé le même projet de loi rejeté de la Chambre. La loi budgétaire 2017 n’attend désormais que sa publication au Journal officiel. De nombreuses innovations qui concernent directement les entreprises et les numéros de TVA, mais qui auront un effet sur tous les contribuables, principalement l’augmentation des taux de TVA.

Taux de TVA

En 2018, le taux de TVA actualisé, actuellement à 10 %, passera à 13 % tandis que la TVA ordinaire passera à 24 %. (aujourd’hui, il est de 22 %). En 2019, il y aura une nouvelle augmentation du taux de TVA ordinaire de +0,9 %, ce qui portera la TVA au seuil de 24,9 %

Déductions fiscales

Les

déductions fiscales sont prorogées jusqu’au 31 décembre 2017 (paragraphes 2 et 3 de la loi). Pour les rénovations de bâtiments, 50 % des dépenses peuvent être déduites d’impôt jusqu’à un montant maximum de 96 000 euros. Le bonus écologique économiseur d’énergie prévoit un pourcentage maximum de 65 % de déduction. Pour l’achat de biens meubles, la déduction est confirmée à 50 %, à l’exclusion des jeunes couples uniquement.

Super et Hyper amortissement pour les voitures d’affaires

La super dépréciation pour l’achat de voitures d’entreprise pour les entreprises est prolongée jusqu’au 31 décembre 2017. Il sera possible de recourir à cette facilité encore plus tard, jusqu’au 30 juin 2018, mais le contribuable devra démontrer qu’il a payé au moins 20 % du montant d’ici le 31 décembre 2017. Les véhicules utilisés à des fins de promiscuité sont exclus de la facilitation. La loi budgétaire introduit également l’hyper , l’innovation technologique et numérique avec la possibilité d’augmenter le coût fiscal de 150 %.

Crédit d’impôt

Le crédit d’impôt pour dépenses de recherche et développement sera doublé à un taux de 50 %. Parmi les dépenses admissibles figurent celles du personnel qualifié qui sera employé par des entreprises dans des activités de recherche et de développement. Les dépenses liées à la conclusion de contrats de recherche avec des universités et des startups innovantes sont également admises.

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page