Numéro de TVA 2015 : 5 choses à savoir

Voici les informations dont vous avez besoin sur la prolongation de la date limite de soumission du modèle unique 2015 pour les détenteurs de TVA.

En attendant une réforme ad hoc, probablement avant la fin de cette année, voici les 5 choses à savoir sur la présentation du modèle Unico 2015 pour les contribuables avec la TVA Match.

1. Unique 2015 pour le numéro de TVA : l’extension

L’extension pour les détenteurs de TVA a été fixée pour le 6 juillet prochain : dans une semaine, les taxes des déclarations de revenus devront donc être payées. Il s’agit d’une date limite reportée par rapport à celle du 16 juin 2014.

2. À quels régimes fais-tu référence ?

Les catégories qui devront présenter le modèle unique avant le 6 juillet sont essentiellement trois :

  • le régime ordinaire
  • le régime des vieux bas
  • le nouveau régime forfaitaire.

La prolongation concerne donc à la fois les anciens contribuables minimaux pour lesquels le paiement de la taxe de remplacement de 5 % est prévu et ceux qui ont adhéré au nouveau système comptable en vigueur depuis 2015, qui prévoit l’application de la taxe de remplacement de 15 %.

Lire aussi -> Comment ouvrir un numéro de TVA en ligne ?

3. Paiements au-delà du 6 juillet

Les contribuables qui ne présentent pas le modèle avant le 6 juillet pourront compter sur une nouvelle date limite prévue pour le 20 août, dans laquelle il sera possible de régulariser leur position avec une augmentation de 0,4 % du montant sous forme d’intérêt.

4. Imu et Tasi

Le

mardi 16 juin, le paiement de 50 % (soit le montant total par un seul paiement) d’Imu et de Tasi expire. Les contribuables qui n’ont pas effectué le paiement peuvent effectuer la procédure de la digne repentance.

5. Nouvelles à venir bientôt

Pour le régime forfaitaire très discuté, des changements devraient être apportés d’ici la fin de 2015. Compte tenu des hausses craintes du taux, qui pourraient atteindre 33,72 % en 2018, la Cour des comptes a évoqué une intervention « inévitable » alors que les associations de pigistes font pression pour que la fiscalité soit plus équitable.

C’est de cet avis que Del Conte a réitéré comment le moment est venu d’intervenir en faveur des catégories de travail qui sont en fait dans une « condition de faiblesse contractuelle ». Peut-être à la fin du mois d’août, un visage a mis fin au chapitre JobsAct.

Lisez aussi -> 3 choses à savoir sur l’ISEE 2015

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page