Peugeot confirme le lancement de deux voitures 100% électriques en 2022

Quelques jours après que le Portugais Carlos Tavares, PDG de Stellantis (propriétaire de Fiat et Peugeot), a déclaré dans une interview à Reuters que les coûts de la poussée vers les véhicules électriques (VE) pourraient rendre l’industrie automobile insoutenable, la marque française a confirmé le lancement de deux Des voitures 100 % électriques en 2022 : une voiture particulière et un utilitaire commercial.

« Pour nous aujourd’hui, en tant que marque, l’opportunité pour la voiture 100 % électrique est peut-être plus grande que pour l’hybride. En regardant Stellantis dans son ensemble, Peugeot a une excellente opportunité de mettre le pied dans l’électrification et d’être une marque plus reconnue dans le monde électrique », a déclaré Felipe Daemon, responsable Peugeot pour l’Amérique du Sud, à Uol.

Lire la suite:

Cette année, le Français a remporté 35 000 voitures, faisant passer sa part de marché de 0,7 % à 1,5 %. L’objectif pour 2022 est d’en vendre 70 000, atteignant une part de 3 %.

Le PDG de Stellantis a expliqué “l’industrie non durable”

Pour Carlos Tavares, les coûts “au-delà des limites” pour les constructeurs automobiles pour produire des véhicules électriques (VE) peuvent signifier, en plus des pertes d’emplois, une baisse de la qualité des voitures. Dans ce scénario, les constructeurs pourront facturer des prix plus élevés pour les véhicules (ce qui entraînerait une baisse des ventes unitaires). Ou peut-être que les entreprises peuvent accepter de réduire leurs marges bénéficiaires. Même ainsi, selon Tavares, les coupes seraient inévitables.

Il est important de rappeler que Stellantis est le sixième plus grand conglomérat automobile au monde, regroupant 14 marques : Fiat, Citroën, Peugeot, Jeep, Chrysler, Dodge, Maserati, Alfa Romeo, Lancia, Open, Abarth, Vauxhall et DS Automobiles.

Le PDG a souligné que la poussée de l’industrie vers l’électrification signifie 50 % de coûts supplémentaires pour un constructeur automobile par rapport à ce qu’il faut pour construire un véhicule propulsé par un moteur à combustion interne. “Il n’y a aucun moyen de transférer 50% des coûts supplémentaires au consommateur final, car la plupart des segments de la classe moyenne ne seront pas en mesure de payer”, a-t-il déclaré.

70% des modèles électrifiés en 2022

En juillet de cette année, Linda Jackson, la PDG de Peugeot, soulignait que la marque avait l’intention de faire électrifier 70 % de sa gamme de véhicules et que l’électrification de la gamme est au cœur de la stratégie « Power of Choice ». Portugais. Ainsi, les clients ont la possibilité de choisir une voiture adaptée à leurs besoins, que ce soit à combustion ou à électricité.

“A l’international, même sur les marchés où l’électrification est en train d’émerger, nous utiliserons notre portefeuille de modèles électrifiés pour nous démarquer comme une marque généraliste premium et inventive.”

L’objectif du constructeur automobile français est d’avoir, d’ici 2023, 85 % de la ligne électrifiée, pour atteindre 100 % en 2025, en Europe. Pour les véhicules utilitaires, ce total intervient plus tôt, toujours en 2022.

Olivier Quirion

Je m’intéresse particulièrement à l’interaction avec mes lecteurs. C’est pourquoi je suis ouverte à toutes les conversations faisant référence aux actualités mondiales. Vous pouvez retrouver une section interactive de groupe où il sera possible de nous joindre dans un débat dénoué de mauvaises critiques. Je fais en sorte que les internautes puissent lire mes articles de la manière la plus simple possible, tout en étant divertis. Je mise ainsi sur des articles peu encombrants et qui sont faciles à digérer. C’est d’ailleurs pourquoi je priorise une rédaction courte mais intéressante à lire.
Bouton retour en haut de la page