Prescription de restrictions administratives : conditions et confiscation

Si vous avez des dettes envers des administrations et des institutions, telles que l’INPS, les municipalités, les régions et l’État, et que vous possédez une propriété mobile, il y a un risque que ce dernier soit bloqué par l’Agence de recouvrement des revenus. Les restrictions administratives font en effet partie des procédures qui peuvent être activées pour garantir des sommes impayées. La limitation de la contrainte administrative est-elle possible ? Voyons cela dans cet article.

INDEX :

Qu’est-ce que la contrainte administrative ?

Les établissements créanciers peuvent demander à l’agence de recouvrement des recettes de recouvrer leurs créances. Les crédits impayés, tels que les taxes ou les frais ou les amendes en cas de violation du Code de la route, peuvent être perçus par des restrictions administratives. Il s’agit d’un acte, organisé par les négociants de la collecte, qui permet de bloquer un bien meuble enregistré dans les archives publiques appartenant au débiteur ou au co-obligé.

Le dossier de paiement est l’acte que l’agence Revenue — recouvrement envoie aux contribuables pour récupérer ces crédits. En cas de non-paiement du dossier fiscal conformément à la loi, égal à 60 jours, le courtier de la collecte peut activer des actions et procédures prudentes et prudentes pour le recouvrement coactif des actifs du débiteur.

Parmi eux, il y a donc la restriction administrative des biens mobiliers enregistrés. Son enregistrement au registre public de l’automobile (PRA) n’est pas immédiat, le débiteur reçoit d’abord un avis d’arrêt administratif. Cela contient l’invitation, dans les 30 prochains jours, à mettre de l’ordre avec les paiements et, en outre, la communication selon laquelle, en cas de non-exécution, nous procéderons à l’enregistrement de l’arrêt sur le véhicule correspondant à la plaque d’immatriculation indiquée.

Comment puis-je vérifier si j’ai des restrictions administratives ?

Pour savoir si un arrêt administratif est enregistré sur un véhicule, il est possible de demander une mesure de la plaque d’immatriculation du véhicule, dans laquelle toutes les informations connexes sont indiquées à ce véhicule (voiture, moto ou remorque).

La mesure Pra par plaque montre, en fait, les données de base du propriétaire et, en cas de bail, également du conducteur, les données techniques relatives au véhicule immatriculé dans le registre public de l’automobile (châssis, déplacement, modèle,…) et le statut juridique actuel. En ce qui concerne ces derniers, la présence de restrictions administratives, de prêts hypothécaires, de charges et de contraintes est signalée.

Que se passe-t-il en cas de restrictions administratives ?

Si, après 30 jours après l’avis d’arrêt administratif, le débiteur n’a pas payé les sommes ou aucune disposition n’a encore été prise pour suspendre ou annuler la dette, le concessionnaire du recouvrement, sans autres communications, procède à l’enregistrement de la contrainte administrative auprès du public Registre automobile (PRA).

L’enregistrement de la contrainte administrative à l’ARP détermine une restriction à la disponibilité du véhicule jusqu’à ce que le débiteur règle sa dette et efface la détention administrative de l’ARP.

S’il y a donc un arrêt administratif, le véhicule ne peut pas :

  • circulaire, sinon la sanction devrait
  • être rejetée par l’ARP et ne peut donc pas être démolie ou exportée.

La vente d’une voiture avec dispositif de retenue administrative n’est pas interdite, mais si l’acte a donné une certaine date après l’immatriculation du dispositif de retenue, le véhicule ne peut pas bouger et ne peut pas être démantelé par l’ARP.

En outre, en cas de défaillance prolongée du débiteur, le concessionnaire de la collection peut agir de force pour vendre le véhicule.

Lire aussi>> Comment faire la ferraille d’un véhicule avec un dispositif de retenue administratif

Comment puis-je payer une contrainte administrative ?

Le propriétaire d’un véhicule sur lequel un dispositif de retenue administratif a été enregistré peut payer la totalité de la dette ou demander le règlement de la dette.

Le débiteur qui règle intégralement le montant dû doit demander l’annulation du dispositif de retenue, après quoi le véhicule pourra se déplacer librement.

Pour demander l’annulation de la détention administrative en ligne, il est nécessaire de fournir les documents suivants :

  • original de la mesure de révocation délivrée par le concessionnaire de la collecte après avoir réglé la dette pour laquelle la détention a été enregistrée, contenant les données du véhicule, du débiteur et le montant du crédit demandé à être annulé ;
  • original du certificat de propriété (uniquement s’il est imprimé) ;
  • délégation signée par le propriétaire du véhicule ;
  • copie du permis de conduire et du code fiscal valide ;
  • dans le cas d’un véhicule au nom d’une personne morale, déclaration de remplacement signée par le représentant légal.

Si, par contre, vous optez pour le versement, après le paiement de la première tranche du plan de versement, il sera possible de demander la suspension de la détention et, dans ce cas, le véhicule pourra recirculer.

Pour demander la suspension d’une détention administrative en ligne, vous devez fournir le document de suspension de la détention administrative délivré par l’organisme de collecte, le certificat de propriété et une copie de la pièce d’identité du propriétaire du véhicule. Visure Italia, opérateur certifiées au Registre public de l’automobile, s’occuperont ensuite de la soumission de la demande aux comptoirs ACI PRA.

Prescription administrative stationnaire : est-ce possible ?

La limitation de la restriction administrative n’est pas possible, mais la dette soumise à la disposition communiquée avec le dossier fiscal peut être prescrite.

Qu’est-ce que cela signifie ? Si l’agence de recouvrement des revenus a demandé le paiement tardif d’une dette qui est tombée sur ordonnance, elle sera caduque et, avec elle, la contrainte administrative associée.

Pour vérifier si le crédit est tombé sur ordonnance, il faut tenir compte de sa nature. À cet égard, vous pouvez télécharger le tableau des conditions de limitation de la dette.

Le contribuable qui considère que le dossier de paiement n’est pas fondé peut le contester et demander son annulation au bureau de l’Agence du revenu qui a demandé le paiement. Ce dernier, ayant constaté l’illégalité de l’acte, prévoit l’annulation et l’allégement de la dette, à savoir son annulation.

Source : Agence du revenu, ACI.

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page