Qualcomm annonce des accords de fourniture de puces pour Volvo, Honda et Renault

Qualcomm a annoncé ce mardi (4), lors du CES 2022, qu’il fournira des puces pour Volvo, Honda et Renault. L’établissement de partenariats avec de grands constructeurs automobiles est vu par la société américaine comme un moyen d’élargir sa participation dans l’industrie automobile, où la lutte pour le développement de logiciels est de plus en plus féroce.

Qualcomm propose une suite complète de plates-formes automobiles appelée Snapdragon Digital Chassis. L’ensemble comprend une série de plates-formes qui peuvent être entièrement ou partiellement connectées à la voiture. Dans la longue liste des utilitaires figurent les systèmes avancés d’aide à la conduite (Adas), la connectivité automatique pour LTE, les services connectés 5G, le Wi-Fi, le Bluetooth, le positionnement par géoréférencement et un système d’infodivertissement appelé Snapdragon Cockpit.

Rendu du châssis numérique Snapdragon (Qualcomm/Disclosure)

L’accord avec Volvo, actuellement contrôlé par la société chinoise Geely, prévoit la fourniture du Cockpit et d’un système d’exploitation de Google à partir de cette année. On suppose, en fait, que le prochain SUV électrique de la société suédoise est déjà compatible avec Android.

Sumner Auclair Auclair

Je suis rédactrice web depuis 2015 et les principaux sujets que je traite sont la mode, le high tech et le sport et la santé pour les femmes. Etant féministe de base, j’aime consacrer mes recherches sur tout ce qui a attrait au monde de la femme.
Bouton retour en haut de la page