Que se passe-t-il si je ne paie pas pour un dossier Equfrance ?

Quelles sont les conséquences de ne pas payer un dossier Equfrance ? Voici ce qui se passe s’il y a une collecte forcée, un arrêt de voiture et une hypothèque.

Que se passe-t-il si le contribuable ne paie pas ce qu’Equfrance a demandé ? Le non-paiement des dossiers d’Equfrance entraîne une série de conséquences qui varient évidemment en fonction du montant de la dette, qui sont d’autant plus réduites que la dette est plus faible et s’accroît avec des dettes de valeur plus importantes. Mais quelles sont ces conséquences si vous ne payez pas le dossier Equfrance ?

Ne payez pas de dossier Equfrance : les conséquences

Nous savons que le rôle d’Equfrance est de collecter les montants entrés dans le rôle et, en cas de non-paiement par le contribuable, de procéder au recouvrement forcé. La collection forcée est corroborée par la saisie qui varie en fonction de l’objet sur lequel elle affecte :

  • valeurs mobilières si elles affectent les biens meubles du débiteur
  • immobilier s’il affecte la maison, la terre et d’autres biens immobiliers
  • tiers si cela affecte le compte courant, le salaire, la pension et d’autres crédits.

En plus de ces mesures d’application, Equfrance peut recourir à des mesures de précaution qui ne sont pas de véritables actes d’expropriation, mais qui visent à assurer le succès de la future saisie : il s’agit de restrictions administratives et hypothécaires. Voici ce qui se passe dans chacun de ces cas.

Crédits d’Equfrance : comment fonctionnent-ils ?

Alors, comment fonctionne le recouvrement de crédit d’Equfrance ? Equfrance peut demander à des tiers tels que des organismes publics ou des entités privées s’ils sont débiteurs du payeur payeur, et fixe un délai d’au moins 30 jours à compter de la réception dans lequel le tiers doit répondre. La fin ? Procéder à la saisie des sommes ou des actifs dus par le payeur. Un exemple ? Un contribuable qui est crédité à l’entreprise pour laquelle il travaille mais endetté envers Equfrance peut faire l’objet d’une saisie par des tiers. Si le contribuable détient un crédit contre un organisme de l’administration publique, Equfrance n’a pas besoin d’aucune demande avant de procéder aux réclamations si le crédit est supérieur à 10 000 euros. En substance, tous les organismes de l’administration publique et les entreprises ayant une participation publique, avant d’effectuer le paiement d’un montant supérieur à 10 000 euros, vérifient si le bénéficiaire de ce paiement est le débiteur d’un ou de plusieurs dossiers de paiement et, au cas où, ils ne procéderont pas au paiement et signalent le circonstance à Equfrance. Dans ce cas, le paiement est bloqué jusqu’au montant de la dette, et l’incident est signalé à Equfrance : si le contribuable procède au paiement de la dette dans un délai fixé, l’administrateur débloque , Inspections de crédit et divulgations par Equfrance

En outre, Equfrance peut avoir accès au registre fiscal ou aux comptes bancaires, même s’ils sont limités et soumis à une autorisation préalable. Dans le cas où le contribuable ne paie pas de montants à percevoir d’un montant total de plus de 25 000 euros, les employés d’Equfrance peuvent effectuer des accès, des inspections et des contrôles, si le directeur général d’Equfrance l’autorise elle-même. Le sujet de cette vérification peut être celui des sujets qui mènent des activités commerciales ou des activités de travail indépendant. Equfrance sélectionne les contribuables considérés comme présentant le plus d’intérêt pour lesquels utiliser l’accès en fonction des paramètres d’évaluation. Un exemple ? L’identification des profils à haut risque. Contrairement à ce qui est prévu, par exemple, pour accéder au registre des impôts, il n’est pas nécessaire que l’employé d’Equfrance accédant aux locaux soit responsable de la collecte. Equfrance ne peut se connecter qu’après que le contribuable n’a pas payé et donc seulement après que le terme relatif s’est écoulé, à partir de la notification du dossier de paiement. ; dans le cas d’une évaluation exécutive, il est considéré qu’il peut procéder après avoir communiqué au contribuable de la prise charge des sommes de l’évaluation.

Hypothèque d’Equfrance

Comment fonctionne le prêt hypothécaire Equfrance ? Il peut être enregistré sur n’importe quelle propriété, même sur la première maison, à condition que la dette dépasse 20 000 euros. La présentation de la demande de versement et le paiement de la première tranche ne suspendent pas l’hypothèque, qui reste jusqu’à ce que la dernière tranche soit payée. Dans le cas où il s’agit d’un bien unique appartenant au contribuable, à usage résidentiel et sur lequel sa résidence est fixée, il n’est pas possible de procéder à la saisie même si l’hypothèque persiste. L’inclusion ultérieure de la maison dans le fonds de capital n’affecte pas l’hypothèque Equfrance enregistrée précédemment. La maison hypothéquée peut être occupée et vendue. Cependant, l’acheteur obtiendra le bien avec l’ensemble du prêt hypothécaire ; pour lequel il pourrait subir une expropriation si le débiteur initial ne s’acquitte pas. Comment savoir si un sujet est préjudiciable ou préjudiciable ? Il suffit de demander un examen hypothécaire préjudiciable en ligne. Le document obtenu vous permet de vérifier, en relation avec un nom (personne physique, entreprise individuelle ou entreprise), s’il s’agit ou non :

  • charges (prêts hypothécaires volontaires, servitudes, contraintes)
  • préjudiciables (hypothèques légales, prêts hypothécaires fiscaux, faillites, saisies, cotations, décrets d’injonction, création d’un fonds de capital)

lié au nom du sujet de recherche pendant la période allant de la date d’automatisation du Conservatoire RR.II compétent jusqu’à la date de Indiqué le type d’hypothèque ou de blessure, la date de transcription/enregistrement, le numéro de registre général et particulier.

Arrêt automatique, forclusion immobilière et saisie par Equfrance par Equfrance

Il

n’y a pas de limite de montant pour pouvoir procéder à la saisie d’actifs mobiliers, de comptes bancaires, de salaires ou de pensions. Toutefois, en ce qui concerne la saisie du salaire et de la pension, la loi fixe une limite au montant saisissible de :

  • un dixième du salaire ou de la pension si cette dernière ne dépasse pas 2 500 euros
  • un septième, si le salaire ou la pension est supérieur à 2 500 euros et moins de 5 000 euros
  • un cinquième, si le salaire ou la pension est supérieur à 5 000 euros.

Au lieu de cela, en ce qui concerne la saisie du compte courant, il est nécessaire de distinguer plusieurs cas car, pour la nature générale des comptes courants, la saisie fait partie intégrante, c’est-à-dire 100 %, tandis que pour les comptes courants sur lesquels les salaires ou les pensions sont déposés, le la saisie peut se produire avec les limites suivantes :

  • En ce qui concerne les sommes déjà déposées au moment de la saisie, seul le montant supérieur à 345,56 euros peut être saisies (c’est-à-dire un triple de l’allocation sociale qui, pour 2015, est égal à 448,52). Ainsi, sur un stock de 1 500 euros, vous ne pouvez saisisser que 154,44 euros
  • Quant aux sommes qui seront créditées ultérieurement, seuls 1/5 peuvent être saisies.

Avant de procéder à une action de forclusion sur le lieu de travail, il est préférable de savoir si le débiteur est réellement solvable avec une indication du revenu annuel : dans ces cas, il est utile de demander un Il visures sur le lieu de travail et le revenu en ligne. Grâce aux enquêtes réalisées sur la place par le réseau de collaborateurs Visure Italia, le document fournit des indications complètes sur l’emploi d’un débiteur dans une entreprise privée dont j’ai un organisme public. Les données contenues dans le rapport sont les suivantes :

  • dénomination patronale
  • siège social de l’activité professionnelle
  • rentabilité annuelle.

Il s’agit d’informations utiles pendant la phase de recouvrement extrajudiciaire ou juridique de créances, phase au cours de laquelle l’évaluation préalable de la solvabilité du débiteur est essentielle pour éviter d’entraîner des coûts élevés et non proportionnés. L’arrêt de voiture, en revanche, ne peut être réalisé qu’après notification préalable de l’avis et du cours suivant de 30 jours. La voiture ne peut pas circuler mais peut être vendue. Le contribuable qui obtient le versement de la dette peut obtenir la suspension de la détention, prouvant qu’il a payé la première tranche. L’annulation finale, cependant, aura lieu une fois le paiement terminé, donc uniquement avec le dernier versement. Il est possible de demander le Auto PRA en ligne en quelques clics, sur Visure Italia. Le service prévoit la transcription au registre public de l’automobile du rapport de saisie de titres sur un véhicule organisé par un avocat. Il est essentiel de fournir une procuration signée par l’avocat demandeur avec une pièce d’identité.

Exclusion des offres

Le contribuable qui a omis le paiement de taxes et de taxes pour un montant supérieur à 10 000 euros ne peut pas participer aux appels d’offres pour la cession de concessions et de contrats de travaux, de fournitures et de services contre l’administration publique, et il ne peut pas non plus être un foyer d’accueil de sous-traitance. Ceux qui souhaitent participer aux concessions et aux procédures de passation des marchés peuvent fournir une déclaration attestant de leur possession des exigences requises par déclaration substitute, sans préjudice du pouvoir de vérifier sa véracité de la part des administrations de la procédure. Plus précisément, l’administration publique peut demander à l’Agence du revenu, en ce qui concerne les impôts relevant de sa compétence, la délivrance du certificat de régularité fiscale, qui devra seulement signaler les violations définitivement établies en ce qui concerne le paiement des impôts. Il n’est pas considéré comme une violation importante qui n’est pas encore définitivement établie. Le contribuable qui paie la totalité de la dette à la date de demande de certification, également au moyen d’une définition facilitée, est réadmis à participer aux courses. Lisez aussi ->

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page