Qu’est-ce que l’usucapion et comment cela fonctionne-t-il ?

Une étude approfondie sur usucapion : ce que c’est, comment cela fonctionne, quels sont les termes et quels sont les biens qui ne peuvent pas être utilisés.

Usucapion est un moyen de devenir propriétaire d’un actif sans avoir besoin d’un contrat ou d’un testament. Voici comment cela fonctionne et quels sont les termes des différents types de produits pouvant être utilisés.

Qu’est-ce que l’usucapione ?

L’usucapione est un processus qui provoque la possession pacifique, continue et publique d’un bien ou d’un bien, puis autorise ses biens immobiliers, sans avoir conclu d’accord avec l’ancien propriétaire du bien. Le but de l’uscapione est de conférer une certitude aux relations juridiques grâce à la préférence donnée à ceux qui, bien qu’ils ne soient pas propriétaires d’un actif, s’en occupent, en tirant leurs avantages (souvent avec des réflexions positives également sur la communauté), par rapport à ceux qui, même s’ils sont propriétaires, négligent de utilisez-les. Essentiellement, on devient propriétaire du bien d’une autre personne à condition que les conditions suivantes se produisent : vous possédez le bien pendant une période allant de 10 à 20 ans et vous vous êtes comporté comme si vous étiez les vrais propriétaires du bien lui-même publiquement.

Dans le cas d’une propriété par uscapione, la possession ne doit pas être violente ou illégale, par exemple par détournement : le propriétaire du bien doit être complètement désintéressé face à la situation, laissant le bien lui-même (de manière plus ou moins ignorante) que le bien ou le bien a été utilisé par l’autre sujet. Un exemple ? Propriété abandonnée à la suite de transferts à l’étranger.

Conditions de propriété pour usucapione

Mais quels sont les délais pour que vous deveniez propriétaire par uscapione ? Cela dépend de la nature de la possession et du bien lui-même :

  • 20 ans pour les biens immobiliers dont la possession a été achetée de mauvaise foi, c’est-à-dire sachant qu’il s’agit d’une propriété d’une autre personne. La date limite commence à partir du moment où vous avez acheté la possession de l’actif.
  • 20 ans pour les autres droits de jouissance sur un bâtiment (usufruit, utilisation, habitation, servitude, etc.).
  • 20 ans de possession continue de biens meubles.
  • 10 ans si vous avez acheté de bonne foi, et sur la base d’un acte public enregistré, auprès d’un sujet qui, cependant, n’était pas le véritable propriétaire de l’actif.
  • 10 ans de possession continue de biens meubles, en ce qui concerne des biens ou autres droits réels acquis de bonne foi par ceux qui n’en sont pas le propriétaire, en présence ou non d’un acte détenu. 10 ans de possession continue du bien meuble enregistré au public registres (voir voitures, bateaux, etc.).
  • 3 ans à compter de la transcription des biens meubles enregistrés au public propriétaire.

Pendant cette période, la possession doit être ininterrompue : elle ne doit pas être interrompue avant plus d’un an. En fait, si, par exemple, le propriétaire légitime prend possession du bien et en est en possession depuis au moins un an, la date limite pour uscapione est interrompue.

Pour que la possession devienne un bien reconnu par la loi, il est nécessaire qu’une décision du juge déclarant l’usucapion soit intervenue. De quelle façon ? Débuter une cause réelle et prouver l’existence des hypothèses susmentionnées (possession et cours du temps). La phrase est nécessaire précisément parce que l’usucapione est une situation factuelle et, par conséquent, il n’y a pas d’acte ou de contrat pour aller s’enregistrer dans les registres immobiliers publics et officialiser le passage de la propriété.

Quels sont les produits qui ne sont pas utilisables ?

Les biens dont vous ne pouvez pas devenir propriétaire par usucapione sont soit la propriété de l’État et la propriété de l’État, soit d’autres autorités territoriales. Un exemple ? Il n’est pas possible de devenir propriétaire d’un espace public à utiliser. En fait, ces produits sont normalement « inaliénables et ne peuvent être soumis à des droits en faveur de tiers, sauf dans les voies et dans les limites fixées par les lois les concernant », comme le prévoit l’article 823 du code civil. Par conséquent, ils sont « non commercialisables, indescriptibles et non susceptibles d’être utilisables » (comme l’a exprimé la Commission des utilisations civiques du Lazio le 4.06.81), à l’exception des clarifications introduites par la jurisprudence.

Lisez aussi > Unucapione et vente de biens sans précédent propriétaire

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page