Spécialiste de l’analyse du Big Data, le professionnel du futur

Le

24 novembre, la conférence « Big Data and the Professions of the Future » s’est tenue à l’Université de Milan — Bicocca. Les résultats de l’enquête menée par le groupe Adecco auprès de plus de 3000 entreprises ont été présentés afin d’analyser la figure du professionnel du futur, le spécialiste de l’analyse du Big Data.

Big Data Analytics, le professionnel du futur

La collecte, le traitement, la gestion et l’interprétation des données et des informations sont essentiels pour les entreprises. Les objectifs et les utilisations sont nombreux. De la vente au marketing, de la communication au financement en passant par le développement de nouveaux produits et services. Mais les entreprises francennes sont-elles prêtes à franchir le grand pas ? L’enquête présentée hier à Milan met en lumière des données contradictoires. D’une part, 39,40 % des entreprises n’ont jamais entendu parler du Big Data et seulement 11,90 % affirment avoir des connaissances approfondies. D’autre part, 97,44 % estiment que le Big Data peut constituer une opportunité de développement importante pour leur entreprise.

À quoi ressemblera le professionnel du futur ?

Dans le domaine du Big Data, le professionnalisme est différent et les entrepreneurs ont identifié les plus demandés. 63,64 % ont indiqué que le spécialiste de l’analyse du Big Data était le professionnel le plus recherché. Le spécialiste du contenu et de la communication des données a été choisi par 38,64 %, tandis que 32,95 % ont indiqué l’architecte Big Data. Les entreprises éprouvent des difficultés et ne savent souvent pas comment trouver des profils appropriés pour ces fonctions. 54,76 % croient qu’ils sont présents mais ne disposent pas des outils nécessaires pour sélectionner et identifier les bons. La preuve est fournie par le fait que 60,98 % des entrepreneurs interrogés considèrent qu’ils peuvent utiliser l’expertise au sein de leur entreprise.

Le monde des pigistes est en constante évolution et comptera de plus en plus de compétences et de spécialisations, conformément aux directives européennes sur l’EPC et l’EQF. Quelles sont, selon les entreprises, les compétences spécifiques indispensables dans ce secteur ?

  • interprétation et communication des données (79,17 %)
  • analyse des données (77,08 %)
  • collecte de données (39,58 %)
  • transformation des données (29,17 %)

Selon Manlio Ciralli, chef de la marque et de l’innovation du groupe Adecco en Italie « Le Big Data sera le chef de file de l’économie dans les années à venir et nous avons le devoir de suivre le rythme du développement d’un secteur capable de développer des entreprises dans le pays et d’avoir un fort impact sur la compétitivité.

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page