Statistiques trimestrielles OMI : marché immobilier en croissance

Les

statistiques trimestrielles préparées par l’Observatory for Real Estate Market of Revenue parlent clairement. Le marché immobilier est toujours en croissance au deuxième trimestre 2017, bien que les taux aient ralenti par rapport au premier trimestre.

Les résultats des statistiques OMI sur le marché immobilier

L’OMI a récemment publié les statistiques relatives au deuxième trimestre 2017. Le marché immobilier francen est en hausse. En fait, nous avons constaté une augmentation des transactions de logement de 3,8 %, tandis que les achats et les ventes d’appareils (caves et greniers) ont augmenté de 10,1 % par rapport à la même période de l’année précédente. À ces valeurs s’ajoutent également +6,2 % du secteur tertiaire commercial, tandis que le secteur de la production affiche une augmentation de 4,9 %. Le marché résidentiel continue de croître, confirmant la tendance positive des trois dernières années. Entre avril et juin 2017, 145 529 maisons ont été échangées, soit environ 5 000 de plus qu’au même trimestre 2016.

Le Sud affiche le taux de variation le plus élevé de +5,0 %. Les îles, en revanche, ont une valeur plus modeste (+0,9 %) en gardant à l’esprit que le marché pèse ici moins d’un dixième du total national. Les données pour les régions du Nord-Est et du Centre étaient de +3,6 %, tandis que le chiffre du Nord-Ouest est légèrement plus élevé (4,3 %).

Toutefois, les taux de croissance de l’immobilier ont ralenti par rapport au premier trimestre de l’année.

Le marché immobilier dans les grandes villes

Le marché résidentiel affiche une croissance plus élevée dans les grandes villes avec +4,4 %. Voici les résultats des huit plus grandes villes francennes par population :

  • Naples, les achats de maisons ont augmenté de 13,6 % ;
  • Palerme, avec une augmentation de +8,3 % ;
  • Turin a enregistré +5,7 % ;
  • Rome et Milan ont des valeurs d’un peu plus de 4 %, se situant dans la moyenne globale des métropoles ;
  • Gênes affiche un taux statique de +1,3 % ;
  • Florence seulement +0,9% ;
  • Bologne, par contre, affiche un chiffre négatif avec -4,3 % et avec un peu plus de 1 500 transactions et ventes.

Données de dépôt pertinentes

Situation différente pour ce qui est de la pertinence, dans les huit métropoles francennes, les échanges de dépôts pertinents ont augmenté de 9 % par rapport au deuxième trimestre 2016. Voici les aspects les plus pertinents :

  • le commerce des caves et des greniers à Bologne a enregistré une hausse de 27,3 %, tandis que Florence a perdu 9,2 % ;
  • Les transactions de boîtes et les places de stationnement à Naples et Florence ont augmenté respectivement de 23,1 % et 18,3 %. Palerme et Bologne, en revanche, ont chuté d’environ 10 %.

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page