taxes sur les mètres carrés, plus sur les pièces

Après l’accord du décret législatif pour les commissions, un nouvel algorithme arrive pour calculer la pension cadastrale.

La

réforme tant attendue du cadastre devait entrer en vigueur le 1er novembre dernier. Le tournant est encore en train de s’éloigner, mais parmi les nouveautés, il existe également un nouvel algorithme de calcul de la pension cadastrale basé non plus sur des pièces mais sur des mètres carrés.

Réforme du cadastre et calcul de la pension cadastrale

Après avoir approuvé le deuxième examen préliminaire du « Décret législatif sur la composition, l’attribution et le fonctionnement des commissions censuaires » par le Conseil des ministres, lors de la séance du 30 septembre dernier, la réforme du cadastre ralentit mais sans arrêter sa petite révolution.

La nouveauté, en fait, est que le critère d’évaluation du revenu cadastral ne sera plus basé sur les chambres mais sur la taille. Les nouvelles commissions examineront les paramètres des estimations cadastrales, c’est-à-dire les critères d’imposition de la propriété.

Nouvel algorithme pour le revenu cadastral

Le nouvel algorithme prévu par la réforme du cadastre et sur lequel le bien sera traité à partir du revenu locatif moyen, sera basé sur une formule mathématique qui comprendra les données nécessaires pour avoir une image complète du bâtiment d’un point de vue cadastral. Parmi les données considérées, la qualité de la location, l’année de construction et l’état de conservation du bien ne manqueront pas.

En utilisant le nouvel algorithme de pension cadastrale, il sera impossible que les bâtiments de grande taille et de taille soient empilés dans des catégories cadastrales à faible revenu. Cela rend les évaluations cadastrales plus justes et plus transparentes.

L’autre nouveauté comprend la réduction des catégories cadastrales : de 45 catégories existantes, on passera à 3 pour les bâtiments résidentiels (parmi les bâtiments avec plus d’unités, maisons unifamiliales et typiques) 8-9 pour les maisons ordinaires et 17-18 pour les offres spéciales. Ainsi, les classifications immobilières de milliers de logements changent également, en particulier celles de la catégorie A4, des maisons populaires et A5, qui appartiennent en réalité aux catégories cadastrales A1, A2 et A3 respectivement civiles, majestuelles et économiques.

Lisez aussi -> Voltura cadastrale : qu’est-ce que c’est et comment l’obtenir en ligne

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page