Toutes les certifications obligatoires pour vendre une maison Pour

que

la vente d’une maison ait lieu régulièrement, le vendeur doit disposer d’une série de documents certifiant certaines informations sur l’immeuble. Voyons donc quelles sont les certifications obligatoires pour vendre votre maison en 2018.

Les documents nécessaires à la vente d’une maison

Il existe une série de documents spécifiques dont vous devez être en possession si vous décidez de vendre une maison, indépendamment ou par l’intermédiaire d’une agence immobilière. Il existe également des documents qui doivent être remis au notaire pour la préparation de l’acte d’achat et de vente. Nous expliquerons ci-dessous quelles certifications sont essentielles.

Le certificat de performance énergétique

L’EPA, acronyme de Certificate of Energy Performance, est un document obligatoire en cas de vente d’un bien immobilier. Il vise à estimer la consommation de chaleur et les capacités d’isolation. Les annonces de vente décrivant les caractéristiques d’un bien immobilier doivent porter par la loi l’indice de performance énergétique (EPI) et sa classe énergétique soulignée dans l’EPA.

Pour obtenir la délivrance du certificat de performance énergétique, il sera nécessaire de contacter un technicien qualifié par un organisme compétent sans lien avec la propriété, la conception ou la réalisation de l’immeuble. Il est également possible de demander le certificat APE en ligne.

La copie de l’acte d’origine

Vous devez être en possession de la copie de l’acte d’origine du bien que vous avez l’intention d’aliéner, c’est-à-dire l’acte par lequel vous êtes devenu le propriétaire. Il peut donc s’agir d’un acte d’achat et de vente, de don, de succession, etc. L’acte, rédigé par le notaire, certifie que le sujet est le propriétaire d’un droit réel sur la propriété. Suite à cette stipulation, le propriétaire recueille auprès du notaire une copie de l’acte d’achat et de vente au moment de l’acte. En cas de perte, il est possible d’en trouver un nouveau en le demandant directement au Notaire Rogant. Sinon, si vous ne parvenez pas à retrouver le notaire responsable, la copie de l’acte notarié peut être demandée en ligne.

La documentation cadastrale

Au fil des ans, la propriété soumise à la vente peut avoir subi des modifications cadastrales, urbaines ou de changements de bâtiments. Pour cela, il est nécessaire de collecter toute la documentation connexe.

Le plan cadastral est la représentation graphique d’une unité immobilière enregistrée au cadastre. En bref, il s’agit d’un semis généralement reproduit sur une échelle de 1:200 ou 1:100. Ce document peut être demandé en ligne par les propriétaires, également par actions, du droit à la propriété ou d’autres droits réels de jouissance sur des biens immobiliers, entraînant le cadastre.

Il doit nécessairement respecter l’état actuel de la propriété que vous avez l’intention de vendre, pénalité de nullité de l’achat et de la vente. Dans les situations de ou la propriété en nommant un technicien pour mettre à jour les références cadastrales. Toutefois, la mise à jour connexe doit être terminée à temps avant l’acte notarié.

Une autre certification obligatoire pour la vente d’une maison est la visura cadastrale historique. On y retranscrit tous les changements cadastraux survenus au fil du temps pour cette propriété. En résumé, la visura cadastrale historique à construire permet d’apprendre l’histoire d’un terrain ou d’un bâtiment particulier à partir de ses identificateurs cadastraux.

Autres documents certifiant la régularité du bâtiment et des installations

Les autres documents à produire sont les suivants :

  • le certificat d’agabilité/d’habitabilité, qui certifie la sécurité, l’hygiène et la santé d’un bâtiment ;
  • le permis de construire, c’est-à-dire l’autorisation de construire ;
  • le certificat de conformité des systèmes, afin de certifier la conformité des systèmes électriques, thermiques et hydrauliques par rapport aux dispositions de la loi à cet égard ;
  • le certificat d’urbanisme, s’il s’agit d’un terrain d’une superficie de plus de 5 000 mètres carrés ;
  • la copie du règlement sur la copropriété, lorsque la propriété est située dans la copropriété.

Enfin, en cas de bail, la livraison de la copie du bail est également prévue. En plus de ces documents, il y a ceux que le vendeur et l’acheteur doivent présenter devant le notaire. Parmi ceux-ci figurent les documents certifiant l’identité des parties :

  • photocopie de la carte d’identité et du code fiscal ;
  • certificat d’état civil ;
  • permis de séjour, dans le cas d’un acheteur ou d’un vendeur en dehors de l’UE.

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page