Une journaliste enceinte dit que PGA Tour l’a licenciée à cause des protocoles COVID

La journaliste, productrice et animatrice Teryn Gregson a déclaré lundi dans un article sur les réseaux sociaux que le PGA Tour l’avait licenciée pour avoir refusé de suivre les protocoles établis par l’organisation pour faire face au COVID-19.

Gregson, qui est enceinte de 22 semaines de son deuxième enfant, a travaillé pour le PGA Tour pendant 5 ans et demi. Elle était une employée à temps plein et a déclaré qu’elle avait essayé d’obtenir une exemption religieuse pour retourner dans les bureaux de la PGA Tour, mais qu’elle n’en avait pas obtenu une.

Elle a été notifiée de son licenciement vendredi dernier.

“J’avais besoin d’exemptions religieuses de leurs protocoles vaccinaux de masquage et de test”, a déclaré Gregson dans son article. « Ils ne voulaient pas m’accommoder de manière à ce que je n’aie pas à violer mes croyances religieuses.

“J’espérais que nous pourrions nous réunir à ce sujet.”

Atteint par Semaine du golf, le PGA Tour a répondu à une série de questions.

“Le PGA Tour n’a pas de mandat de vaccination pour ses employés”, a déclaré le Tour dans un communiqué. «En septembre et sur la base des conseils de conseillers médicaux et juridiques, le PGA Tour a établi des protocoles de santé et de sécurité supplémentaires pour ceux qui choisissent de rester non vaccinés. Il y a eu de nombreuses communications aux employés au sujet de ces protocoles spécifiques de santé et de sécurité.

«En ce qui concerne les exemptions religieuses, il n’y a pas besoin d’exemption religieuse d’une exigence de vaccin car – encore une fois – nous n’avons pas d’exigence de vaccin au PGA Tour. Cependant, nous avons un processus pour examiner les demandes d’accommodements médicaux ou religieux (des employés vaccinés et non vaccinés) pour les protocoles de santé et de sécurité du Tour. Tous sont examinés au cas par cas pour déterminer si une demande est admissible et quels aménagements peuvent être faits. »

Gregson est également apparue lundi dans l’émission conservatrice Steve Deace Show sur BlazeTV et a déclaré qu’elle avait COVID l’été dernier. Elle n’est pas vaccinée.

Gregson travaillait dans un studio chez elle depuis le début de la pandémie mondiale en mars 2020. Cependant, le PGA Tour a établi des règles pour que ses employés retournent au travail dans les bureaux du PGA Tour à Ponte Vedra Beach, en Floride, à partir du 1er novembre. la date initiale de reprise du travail au bureau était le 1er juin, mais une variante Delta hautement transmissible a entraîné une augmentation du nombre de nouveaux cas et d’hospitalisations dans le nord-est de la Floride. Cela a conduit le PGA Tour, avec les conseils des autorités locales et étatiques ainsi que du conseiller médical du Tour, le Dr Tom Hospel, à déplacer la date obligatoire de retour au bureau au 1er septembre, puis au 1er novembre.

Les employés entièrement vaccinés ne sont pas tenus de porter des masques à l’intérieur du bâtiment. Pour les employés non vaccinés, les masques doivent être portés «à tout moment, y compris dans les salles de conférence, le centre de fitness, le simulateur et lors de la marche dans les couloirs. Les masques peuvent être retirés en étant assis à un poste de travail si une distanciation sociale peut être atteinte ou en mangeant/boire. En plus des exigences de masquage, tous les employés non vaccinés subiront des tests de dépistage hebdomadaires du COVID-19. »

“Ils m’ont dit que (ma demande) était une contrainte excessive”, a déclaré Gregson au Deace Show. « Et que je devais revenir au bureau pour pouvoir collaborer avec mon équipe. »

Le PGA Tour a déclaré que près de 94% de ses employés étaient complètement vaccinés.

« Dans les mois qui ont précédé notre éventuel retour, nous avons déployé une série de communications avec les employés via des e-mails, des newsletters, des vidéos et des sessions de questions-réponses modérées pour répondre aux questions liées au COVID, aux vaccinations, aux protocoles de santé et de sécurité et à l’intégration générale de retour au bureau. “, poursuit le communiqué.

« Lorsque le travail de bureau obligatoire pour les employés du nord-est de la Floride dans notre nouveau siège social mondial et dans le bâtiment PGA Tour Entertainment a commencé le 1er novembre, le taux de vaccination des employés était de 90 %. Actuellement, tous les employés de Tour basés dans le nord-est de la Floride sont tenus de retourner au bureau et de suivre les protocoles de santé et de sécurité. »

De multiples efforts de Semaine du golf pour atteindre Gregson est resté sans réponse.

Bouton retour en haut de la page