Voici les commissions censuaires pour la réforme du cadastre

publiées au Journal officiel du décret sur les fonctions, les fonctions et la composition des commissions pour la réforme du cadastre.

Publié au Journal officiel, le décret législatif n° 198 du 17 décembre 2014 qui donne le coup d’envoi de la réforme du cadastre, à plus de deux mois du feu vert définitif du Conseil des ministres.

Commissions censuaires pour la réforme du cadastre

Le contenu du décret d’application de la délégation fiscale (loi n° 23/2014, art. 2) redéfinit la composition, les attributions et le fonctionnement des commissions censuaires, qui joueront un rôle de premier plan dans la procédure qui conduira à la définition des tarifs d’estimation et qui ont a déjà suscité un débat important sur le risque de surestimé des revenus.

La mesure, par l’art. No 1, divise les commissions en :

  • locaux, c’est-à-dire situés dans les capitales identifiées grâce à un tableau joint au décret
  • central, dont le siège est à Rome.

Les commissions de censuaire locales, à leur tour, sont divisées en sections :

  • compétent dans le cadastre terrestre
  • compétents dans le domaine du cadastre urbain
  • spécialisé dans le domaine de l’examen du système d’estimation (lors de la première phase de mise en œuvre)

Le nombre de sections va donc de 2 à 3, dont une sera expressément consacrée à la mise en œuvre de la réforme du cadastre.

Quelles sont les fonctions des nouvelles commissions du censuaire cadastral ? Premièrement, ils valideront les fonctions statistiques prévues dans le décret législatif mettant en œuvre la réforme, ainsi que les fonctions déjà prévues dans le domaine des terres et du cadastre urbain.

Lisez aussi -> Classifications immobilières : l’actualité de la réforme du cadastre

Composantes des frais du censuaire : exigences

Pour faire partie des commissions censuaires du nouveau cadastre, il faut :

  • être citoyens francens
  • ont l’exercice des droits civils et politiques
  • ne pas avoir déclaré de condamnations pour crimes non coupables, infractions punis d’une peine de prison, pour crimes fiscaux
  • ne pas subir de mesures de prévention ou de sécurité
  • n’ayant pas plus de 70 ans au moment de la nomination.

En ce qui concerne les incompatibilités, le décret stipule que parmi les composantes des commissions censuaires ne peuvent être nommées :

  • membres du Parlement national et européen
  • conseillers des autorités locales
  • dirigeants du parti
  • préfets
  • appartenant au corps de la Guardia di Finanza, aux forces armées et à la police
  • consultants qui exercent régulièrement une assistance et une représentation à caractère fiscal et administratif technique.

Dans la désignation des composantes des commissions, les associations professionnelles opérant dans le secteur immobilier seront également impliquées. Le poste de président et de membre du comité dure 5 ans.

Lisez aussi -> Réforme du cadastre 2014 et taxes internes : qu’est-ce qui va changer ?

Gaston Alexandre

En tant que travailleur indépendant, j’ai décidé de me lancer dans la rédaction d’articles basée sur le buzz international. Je traite ainsi différents sujets, et particulièrement ceux qui ont suscité un énorme engouement dans la société mondiale. J’écris ainsi des articles concernant les thématiques à fort caractère, c’est-à-dire qui créent un véritable impact émotionnel chez le lecteur. Le nombre d’articles que j’écris est variable au quotidien. L’objectif étant de fournir le maximum d’informations pertinentes du jour, vous pouvez alors découvrir de nombreuses publications d’une douzaine de lignes par article.
Bouton retour en haut de la page