Publié le 15 février 2017 à 17:28

Alejandro Valverde plus fort que le Team Sky

© Sirotti

Les grands d’Espagne n’ont pas attendu pour se tester. Situé à vingt kilomètres de l’arrivée, le Puerto de Monachil a été le théâtre d’une passe d’armes entre Alejandro Valverde et Alberto Contador. Cette offensive a fait exploser le peloton et c’est un groupe de six coureurs qui s’est présenté pour la victoire à Grenade. Valverde a fait parler sa pointe de vitesse pour devancer Wouter Poels et Sébastien Reichenbach.

Les leaders contrôlent la course

Pour l’ouverture de ce Tour d’Andalousie, un parcours vallonné est au menu. Cinq cols jalonnent le profil du jour. Une échappée de sept coureurs prend les devants. Parti en plusieurs fois, le groupe de tête est composé de Berden de Vries, Georg Preidler, Ibas Salas, Florian Sénéchal, Kirill Sveshnikov, Daniel Turek et Tosh Van der Sande.

Les courageux n’ont pas choisi le bon jour pour surprendre le peloton. Les favoris ont décidé de prendre leurs repères d’entrée de jeu. Ainsi, la formation Trek-Segafredo d’Alberto Contador a tenu l’avant garde du peloton toute la journée, ramenant la troupe au pied de la principale difficulté. Moment qu’a choisi la Movistar d’Alejandro Valverde pour prendre les commandes de la course.

Première bataille entre favoris

Le train imposé par les coureurs de l’équipe espagnole provoque un premier écrémage. Il n’en fallait pas plus pour inciter le Pistolero à l’offensive. Pour sa reprise, Contador a des fourmis dans les jambes et place une première banderille. Il est suivi comme son ombre par Alejandro Valverde. Les deux champions montrent clairement qu’ils sont au-dessus du lot.

Après un moment de temporisation, plusieurs coureurs parviennent à opérer la jonction dont Rigoberto Uran, Wouter Poels, Sébastien Reichenbach et Diego Rosa. Sur un rythme discontinu, entrecoupé de plusieurs escarmouches, les leaders finissent l’ascension. Alejandro Valverde bascule en tête et poursuit son effort dans la descente.

Le récent vainqueur du Tour de Murcie prend quelques secondes d’avance, mais voit revenir sur lui un trio de poursuite composé d’Alberto Contador, Ion Izagirre et Diego Rosa. À dix kilomètres de la ligne, le quatuor fonce sur Grenade.

Alejandro Valverde impose sa pointe de vitesse

L’entente n’est pas cordiale parmi les quatre hommes forts. Sébastien Reichenbach et Wouter Poels en profitent pour boucher le trou. Ils sont six pour se jouer la gagne sur la première étape de ce Tour d’Andalousie. Présenté comme le plus rapide du groupe et le plus fort du jour, Alejandro Valverde confirme son statut en réglant ses compagnons d’échappée. Le Murcian devance Wouter Poels et Sébastien Reichenbach.

Ce premier acte a permis de voir les forces en présence et le classement général est déjà établi. Dix coureurs se tiennent en quelques secondes. Parmi eux, Alberto Contador et Alejandro Valverde semblent les plus costauds, mais le Team Sky est l’équipe la mieux représentée avec trois hommes aux avant-postes. Une force collective qui pourrait leur offrir plusieurs options. Dès jeudi.

Rincón de la Victoria (Málaga) – Granada
1Alejandro VALVERDEMovistar4h02'28"
2Wout POELSTeam Skym.t.
3Sébastien REICHENBACHFDJm.t.
4Diego ROSATeam Skym.t.
5Ion IZAGIRREBahrain Merida Pro Cycling Teamm.t.
6Alberto CONTADORTrek – Segafredom.t.
7Thibaut PINOTFDJ+ 5"
8Mikel LANDATeam Skym.t.
9Rigoberto URANCannondale-Drapac Pro Cycling Teamm.t.
10Warren BARGUILTeam Sunwebm.t.

À propos de Romain Michel 140 Articles
Diplômé en Master Information et Communication à Lyon, Romain est un sportif accompli depuis la sortie du berceau. Il rejoint le Grand Plateau après plusieurs expériences dans les médias. Cycliste amateur, il pose un regard passionné et avisé sur le peloton.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*