Publié le 2 avril 2017 à 17:13

Flavien Dassonville crée la sensation à Tours

© Sirotti

Le mois d’avril est primordial pour les coureurs qui visent la Coupe de France. Pas moins de cinq manches s’y déroulent. Inutile de dire que se manquer sur ces semaines printanières complique fortement les chances de bien figurer au classement général de la compétition.

Dans ce cadre, la Roue Tourangelle était la cible de nombreuses convoitises, d’autant plus que Laurent Pichon, leader de la Coupe de France, était absent du rendez-vous. Samuel Dumoulin, vainqueur l’an dernier, pouvait par exemple rêver d’un beau rapproché.

Un schéma habituel

L’épreuve de 200 km entre Pouzay et Tours est particulière. Son profil, comme celui de nombreuses manches de la Coupe de Franche, permet à toutes les catégories de coureurs de croire en leurs chances. Les sprinteurs se sont néanmoins présentés en nombre au départ : Nacer Bouhanni, Davide Cimolai, Thomas Boudat ou Dan McLay, entre autres.

Comme à l’accoutumée, une échappée matinale se forme : Thierry Hupond (Delko-Marseille Provence-KTM) et Anthony Delaplace, récent vainqueur du Tour de Normandie, en sont les principales figures.

La vigilance est comme souvent de mise dans le peloton : les fuyards sont maintenus à bonne distance. La région des châteaux de la Loire n’est pas avare en difficultés, la côte de Marcilly et ses 17% obligeant même les membres de la queue de peloton à franchir son sommet à côté de leur machine.

Le peloton encore battu

Les Cofidis assurent la majorité du travail en tête de peloton, pour un Bouhanni en quête de confiance. Si les courageux abordent les 20 derniers kilomètres en tête, l’entreprise paraît bien compliquée. Pourtant les sept hommes résistent très bien.

Passés à cinq après une chute, puis à trois hommes, les fuyards sont auteurs d’un magnifique numéro. Le peloton ne reviendra jamais, et les attaquants matinaux, vont être, pour une fois, récompensés. C’est Flavien Dassonville (HP-BTP-Auber 93) qui en profite, et remporte sa plus belle victoire.

Fabien Grellier (Direct Energie) et Anthony Delaplace (Fortuneo-Vital Concept) complètent le podium, tandis que Nacer Bouhanni, règle le sprint du peloton, pour une quatrième place anecdotique. Laurent Pichon conserve le leadership de la Coupe de France.

La Roue Tourangelle Région Centre Val de Loire – Trophée Harmonie Mutuelle
1Flavien DASSONVILLEHP BTP – Auber934h47'15"
2Fabien GRELLIERDirect Energiem.t.
3Anthony DELAPLACEFortuneo – Vital Conceptm.t.
4Nacer BOUHANNICofidis, Solutions Crédits+ 25''
5Davide CIMOLAIFDJm.t.
6Geoffrey SOUPECofidis, Solutions Créditsm.t.
7Yannick MARTINEZDelko Marseille Provence KTMm.t.
8Damien TOUZÉHP BTP – Auber93m.t.
9Marco BENFATTOAndroni Giocatolli – Sidermecm.t.
10Romain FEILLUHP BTP – Auber93m.t.
À propos de Vincent Prono 87 Articles
Étudiant en licence d'Histoire à Rennes, Vincent est un grand passionné de sport et notamment de cyclisme. Après avoir vécu quelques expériences dans des médias sportifs, il prend part avec excitation à l'aventure du Grand Plateau, avant tout pour le plaisir de partager informations et analyses sur la petite reine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*