Publié le 1 mars 2017 à 17:38

Guillaume Van Keirsbulck sort vainqueur de l’apocalypse

(c) Sirotti

Comme l’année dernière, Le Samyn s’est disputé sous des conditions météorologiques détestables. Malgré la pluie, le vent et le froid, Guillaume Van Keirsbulck s’est montré le plus costaud. Il s’est imposé au terme des 200 kilomètres de course en devançant son partenaire d’échappée Alex Kirsch. Iljo Keisse complète le podium.

Cinq coureurs animent le début de course. Corbel, De Winter, Stallaert, Van Melsen et Van Rooy ouvrent la route durant la première moitié de course, mais l’arrivée sur le circuit final marque la fin de la fugue. Sous un climat épouvantable, la course se décante très tôt.

La course se lance loin de l’arrivée

Les attaques fusent et Guillaume Van Keirsbulck est de tous les bons coups. Le géant belge participe à toutes les principales échappées. D’abord entouré de quatre coureurs, puis d’une quinzaine d’hommes, il se propulse à l’avant lorsque sept coureurs prennent la poudre d’escampette à trente bornes du but.

De Buyst, Keisse, Kirsch, Pardini, Van der Sande et Wynants suivent le coureur Wanty-Groupe Gobert. Une échappée royale. Problème, la formation Cofidis n’est pas représentée. Après que Florian Sénéchal est tenté sa chance en solitaire, les maillots rouge se regroupent en tête de peloton et fournissent leurs efforts.

Au moment de la jonction, trois hommes en profitent pour se faire la malle : Kirsch, Van der Sande et l’infatigable Van Keirsbulck. Le trio se lance dans un contre-la-montre de vingt kilomètres avec une demi-minute de marge. Piégé, l’équipe Quick-Step Floors est obligée de réagir. Alors que l’écart descend sous les vingt secondes, l’homme fort du jour repart à l’attaque, il emmène Kirsch avec lui.

Le numéro de Guillaume Van Keirsbulck

A l’arrière, Sénéchal et Devenyns lancent leurs dernières forces dans la bataille. A dix bornes du but, c’est du chacun pour soi. Une contre-attaque de sept coureurs se détachent derrière le duo de tête. La doublette Belgo-Luxembourgeoise creuse l’écart dans le final. Les deux hommes font forte impression et se dirige vers une explication à deux pour la victoire.

Malgré un dernier baroud’honneur de Florian Sénéchal, les deux hommes se disputent la gagne. Au terme d’un sprint interminable, Guillaume Van Keirsbulck devance son compagnon d’échappée. Quelques secondes plus tard, Iljo Keisse règle l’emballage pour la troisième place. La victoire est revenue au coureur le plus fort ce mercredi. Impressionnante démonstration du cycliste Wanty-Groupe Gobert qui sera à surveiller dans les prochaines semaines.

Le Samyn
1Guillaume VAN KEIRSBULCKWanty – Groupe Gobert5h41'54"
2Alex KIRSCHWB Veranclassic Aquality Protectm.t.
3Iljo KEISSEQuick-Step Floors+ 11"
4Florian SÉNÉCHALCofidis, Solutions Créditsm.t.
5Frederik BACKAERTWanty – Groupe Gobertm.t.
6Jesper ASSELMANRoompot – Nederlandse Loterijm.t.
7Frederik FRISONLotto Soudalm.t.
8Jos VAN EMDENTeam LottoNL – Jumbo+ 13"
9Bert VAN LERBERGHESport Vlaanderen – Baloise+ 35"
10Maximilian SCHACHMANNQuick-Step Floors+ 52"
À propos de Romain Michel 140 Articles
Diplômé en Master Information et Communication à Lyon, Romain est un sportif accompli depuis la sortie du berceau. Il rejoint le Grand Plateau après plusieurs expériences dans les médias. Cycliste amateur, il pose un regard passionné et avisé sur le peloton.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*