Publié le 15 mars 2017 à 16:52

Nacer Bouhanni ouvre enfin son compteur

© Sirotti

Il l’attendait avec impatience. Ce mercredi, Nacer Bouhanni a décroché son premier bouquet de la saison. Au prix d’un sprint qu’il a dominé de la tête et des épaules, il est devenu le premier Français à accrocher la Nokere Koerse à son palmarès.

À quelques jours de Milan-San Remo, cette victoire permet au sprinteur de Cofidis de se mettre en confiance, après des échecs de peu lors des courses ibériques de début de saison.

Le calme avant la tempête

Les baroudeurs n’étaient pas bien réveillés ce mercredi. En effet, il a fallu plus d’une heure avant que l’échappée du jour se forme et prenne le large. Composée de six coureurs, cette dernière connaissait ses chances. Repris dans la dernière heure de course, les courageux n’ont pas pu résister au peloton.

Dans les 10 derniers kilomètres, l’agitation et la nervosité font leur apparition. Une première chute envoie plusieurs coureurs au sol, dont Rayane Bouhanni ainsi que plusieurs coureurs de Direct Energie. Dans la foulée, une altercation entre Justin Jules et Kris Boeckmans anéantit les espoirs de victoire de ces deux derniers.

Un final agité 

Plus loin, c’est une nouvelle chute qui désorganise le groupe, avant qu’une troisième touche plusieurs pensionnaires de Wanty-Groupe Gobert. Tout cela encourage quelques hommes forts à tenter leur chance à l’avant. Silvan Dillier, qui est le plus impressionnant, tient tête au peloton durant plusieurs minutes.

Mais les trains sont en place et c’est une explication entre les grosses cuisses qui se profile. WB Veranclassic impose un rythme empêchant quiconque de prendre les rênes du peloton. Nacer Bouhanni parvient toutefois à se caler prendre le sillage de la file fluorescente.

Nacer Bouhanni, enfin

Lorsque le Belge lance son sprint, ce dernier le dépose et prend immédiatement plusieurs mètres d’avance. Malgré les pavés et le faux-plat montant, le sprinteur de la Cofidis s’impose avec une belle marge sur Adam Blythe et Joeri Stallaert, qui l’accompagnent sur le podium.

Il s’agit d’une véritable délivrance pour le coureur d’Épinal, qui n’avait plus levé les bras depuis octobre 2016. En quête d’un succès depuis plusieurs semaines, celui-ci arrive à point nommé, à seulement trois jours de Milan-San Remo. Il se présentera sur la Classicissima avec un esprit de revanche et gonflé à bloc, un an après son saut de chaîne sur la Via Roma.

Danilith – Nokere Koerse
1Nacer BOUHANNICofidis, Solutions Crédits4h07'31"
2Adam BLYTHEAqua Blue Sportm.t.
3Joeri STALLAERTCibel – Cebonm.t.
4Phil BAUHAUSTeam Sunwebm.t.
5Bert VAN LERBERGHESport Vlaanderen – Baloisem.t.
6Coen VERMELTFOORTRoompot – Nederlandse Loterijm.t.
7Rüdiger SELIGBora-hansgrohem.t.
8Andre LOOIJRoompot – Nederlandse Loterijm.t.
9Alan BANASZEKCCC Sprandi Polkowicem.t.
10Matthias DE WITTECibel – Cebonm.t.
À propos de Cyprien Bricout 226 Articles
Étudiant en histoire et science politique à Nice, Cyprien a pour ambition de devenir journaliste. Enrichi de diverses expériences dans des médias web et radio, il a co-fondé le Grand Plateau. En passionné de cyclisme - et plus généralement de sport - qu'il est, Cyprien a placé de grands espoirs dans ce projet, qui incarne sa vision de ce que doit être le journalisme sportif.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*