Publié le 5 mars 2017 à 19:34

Vincenzo Nibali : « Le Giro n’est pas une obsession »

© ANSA / MATTEO BAZZI

En 2017, Vincenzo Nibali est attendu par toute une nation. Dans deux mois, il retrouvera les routes du Giro, course dont il est tenant du titre. Le moral gonflé à bloc, ses ambitions n’ont pas changé. Mais, 100e édition oblige, la concurrence au départ sera des plus ardues.

Désormais sous les couleurs de Bahrain Merida, Vincenzo Nibali est prêt au combat. D’ici le mois de mai, il affûte son épée sur les courses par étapes de début de saison. Place mercredi à Tirreno-Adriatico, qui figure déjà deux fois à son palmarès.

Vincenzo, êtes-vous satisfait de votre début de saison ?

J’ai couru en Argentine et à Abu Dhabi et j’ai réalisé deux belles courses. Ma préparation pour le Tour d’Italie s’achèvera via des échéances importantes comme Tirreno-Adriatico et le Tour de Croatie. Pour le moment, tout se déroule bien.

Ce nouveau défi sous les couleurs de Bahrain Merida est ambitieux. Après ces deux premiers mois, envisagez-vous le futur avec sérénité dans cette équipe ?

Le Sicilien a paraphé un contrat d’un an avec Bahrain Merida – © Team Bahrain-Merida/Miwa IIJIMA/BettiniPhoto/ ANSA

Pour une équipe nouvellement créée, nous avons déjà une organisation efficace. L’équipe qui ira au Giro est à la fois forte et expérimentée. Je pense que nous serons des protagonistes, en espérant engranger quelques succès sur cet événement à domicile.

Tout le monde parle du 100e Giro en Italie. Est-ce une obsession pour vous également ?

Ce n’est pas du tout une obsession. Je suis très heureux de participer à cette édition historique, qui compte également une arrivée à Messine, ma ville natale.

La concurrence devrait y être d’un niveau très élevé. Pensez-vous que « plus la bataille est dure, plus la victoire est belle » ?

Ce sera une superbe course avec beaucoup de coureurs du monde entier. Le Giro sera un défi, que le meilleur gagne.

Vous retrouverez Nairo Quintana lors de Tirreno-Adriatico. Son début de saison vous a-t-il impressionné ?

Pourquoi ? Je sais que Nairo est un grand coureur. À Abu Dhabi, il a montré qu’il était en bonne forme. La bataille à Tirreno-Adriatico sera intéressante.

Battre vos adversaires à Tirreno-Adriatico représenterait-il un avantage important, en termes de confiance ?

Chaque course a sa propre histoire. Bien sûr, une victoire donnerait de l’enthousiasme et la confirmation que je suis sur la bonne voie.

Sur le prochain Giro, Nibali pourrait bien croiser le fer avec un autre Italien, Fabio Aru – © Sirotti

Vous avez évoqué la possibilité de courir à la fois le Giro et la Vuelta. Y pensez-vous toujours ?

Pour le moment, j’ai fixé mon programme jusqu’au Giro, même si je devrais effectivement faire la Vuelta.

Des coureurs comme Nairo Quintana tenteront de doubler Giro et Tour de France. Pensez-vous que réaliser le doublé est possible ?

Rien n’est impossible, bien que le doublé ne soit pas facile. Le Giro est une course très difficile physiquement et mentalement, puis vous n’avez qu’un mois pour récupérer et vous préparer pour le Tour. Ce n’est pas simple.

Avec le Giro comme objectif numéro un, avez-vous changé votre préparation ?

La préparation est semblable à celle de l’an passé, je n’ai eu que quelques jours de repos supplémentaires entre octobre et novembre.

Selon vous, quelles sont les qualités indispensables pour remporter ce 100e Giro ?

Le Giro est une course très difficile, où il peut se passer n’importe quoi chaque jour. Vous ne devez pas seulement avoir de bonnes jambes, mais aussi une bonne tête et même un bon cœur.

Nationalité :
Age : 33 ans
Equipe : Bahrain Merida Pro Cycling Team
À propos de Mathieu Roduit 220 Articles
Étudiant en licence d'information et de communication, Mathieu a déjà mis un pied dans le monde du journalisme. Pigiste sportif dans plusieurs quotidiens en Suisse, il possède de nombreuses cordes à son arc. Ce cycliste amateur a fait de la petite reine son domaine. Mathieu a cofondé Le Grand Plateau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*