Attaque contre les minorités : un hakim sikh abattu dans sa boutique de Peshawar


5)

Satnam Singh. (Photo d’archives)

AMRITSAR: dans un autre assassinat ciblé de membres de la communauté minoritaire au Pakistan, Satnam Singh, un charlatan sikh , a été abattu jeudi à Peshawar.

Les Sikhs de Peshawar ont demandé la sécurité du gouvernement pakistanais, en plus de freiner les éléments qui continuent de les attaquer.

Tout en parlant à TOI par téléphone, l’activiste social Radesh Singh Tony a déclaré que des éléments non identifiés ont abattu Satnam, un hakim qui dirigeait ‘Dharmandar Dawakhana’ sur Charsda Road, Peshawar.

Selon les médias pakistanais, les assaillants ont fait irruption dans son magasin jeudi après-midi et ont tiré à quatre reprises. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital où il a succombé à ses blessures.

Radesh a déclaré que Satnam était originaire de la communauté tribale de Tira de l’agence Orakazai de la province de Khyber Pakhtunkhwa (KPK). La communauté tribale de Tira appartient à l’origine à Jalalabad en Afghanistan. À la suite d’attaques contre les sikhs, Satnam, avec sa famille, s’était déplacé vers Peshawar.

Dans le passé, il y avait eu plus d’une douzaine de meurtres de sikhs, dont le Dr Swaran Singh, conseiller du chef du KPK Parvez Khan Khattak, en avril 22, 2016.

«Nous craignons que les assassinats ciblés de membres de la communauté sikh ne se multiplient avec le pouvoir des talibans dans l’Afghanistan voisin, car ils ciblaient auparavant la communauté là-bas », a déclaré Radesh.

FacebookTwitterLinkedinEmail

Bouton retour en haut de la page